Œil Bleu Grec ou Turc : Origine et Signification (Nazar Boncuk)

L'œil bleu grec ou turc Nazar Boncuk est un symbole courant dans les pays du bassin méditerranéen, plus particulièrement en Turquie et en Grèce d’où sa nomination. Lors de votre passage dans ces endroits, vous pourrez l’apercevoir accroché à l’entrée d’une maison, dans les bars ou sur les lieux publics.

Parfois, les locaux gravent sa figure sur les coques de bateaux ou les façades d’une maison. Vous vous demandez alors à quoi sert ce symbole et pourquoi un tel engouement autour de lui ? Pour vous aiguiller dans ce cadre, cet article vous apportera des explications sur l’origine, la signification, les bienfaits et les pouvoirs de ce symbole spirituel de protection.

 

L'origine de l’œil bleu

L’œil bleu grec ou turc appartient à une culture ancienne qui se développait dans les régions du bassin méditerranéen. Grâce à son rôle et à sa place dans le quotidien des peuples qui vivaient dans ces endroits, il a réussi à traverser plusieurs siècles d’existence et à séduire le monde moderne.

bijou collier pendentif bracelet oeil bleu grec matiasma nazar boncuk turc

 

L'origine du Nazar Boncuk

Le Nazar Boncuk a été utilisé pour la première fois en Turquie, après l’effondrement de l’Empire ottoman vers la fin du 19e siècle. À cette époque, les verriers arabes de la ville d’Izmir craignaient le déclin de leur art. Ils décidaient pour cela de créer un talisman de protection en verre sous forme d’œil afin de conjurer la légende du mauvais œil. 

L’amulette de protection ornée d'un oeil bleu devint plus tard très populaire dans les régions situées dans le bassin méditerranéen puisque les verriers arabes réussirent à revitaliser leur commerce. Grâce à l’influence de la culture ottomane, sa réputation et son utilisation se répandit dans la région d’Azerbaïdjan, d’Iran, d’Arménie et de Turquie.

 

L'origine du Matiasma

L’arrivée de cette amulette sur le sol grec commença après la Guerre d’Indépendance grecque contre l’Empire ottoman entre 1821 à 1829. Oppressés dans leur pays, certains artisans turcs fouillaient la Turquie et se réfugiaient en Grèce.

Ils s’installèrent dans un ancien quartier d’Athènes et enseignèrent leur culture aux habitants de la ville, y compris la fabrication du Nazar Boncuk. Plus tard, lorsqu’ils maîtrisent parfaitement cet art, les artisans grecs créèrent leur propre œil protecteur qu'ils appelèrent Matiasma. Ainsi, ils perfectionnèrent son image selon leur culture. La couleur bleue de ce symbole reflète donc la mer bleue de la Grèce.

oeil bleu grec turc nazar boncuk

 

Histoire du Matiasma grec et le Nazar Boncuk

Jusqu’à nos jours, l’œil bleu est toujours populaire en Turquie et en Grèce. Transmise de génération en génération, son utilisation est très ancrée dans la culture de ces deux pays. C’est pourquoi elle reste pérenne malgré la naissance et l’influence de nouvelles pensées théoriques. 

Dans les années 60-70, il traverse les frontières grecques et se développe dans d’autres pays européens. Depuis, les créateurs et créatrices de mode s’intéressent de plus en plus à ce symbole. Ils intègrent dans leurs collections d’autres modèles de cet objet.

Ces derniers sont très connus dans l’univers de la mode. Lors de la fashion-week de Paris en 2018, ils apparaissent dans la collection de Ariane Chaumeil, une joaillière française et de Paris Valtadoros, un célèbre créateur de mode athénien. 

Au-delà de son pouvoir protecteur, le Matiasma grec est depuis devenu un accessoire de mode très tendance et un bijou de luxe très onéreux. Aujourd’hui, il se porte autour du cou comme pendentif ou autour du poigné comme un bracelet.

Lorsqu’ils voyagent dans les régions du bassin méditerranéen, les touristes achètent également cet objet et le rapportent chez eux comme souvenir.

 

Signification de l’œil bleu  grec ou turc

L’œil bleu grec ou le Nazar Broncuk turc est un œil protecteur et porte-bonheur. Il se présente sous forme d’amulette circulaire composant quatre couleurs. Depuis l’extérieur vers l’intérieur, on retrouve du bleu foncé, du blanc, puis du bleu clair et au milieu du noir ou du bleu marine. Ce dernier représente la pupille de l’œil. 

Dans la croyance grecque, chaque couleur possède sa propre signification. Le bleu profond sur l’amulette symbolise la protection énergétique, le calme, la relaxation et l’ouverture des flux de communication. La présence de ce coloris pourrait également symboliser l’eau, la vie et la croissance.

La couleur blanche indique la pureté, la concentration, la clairvoyance et les opportunités. Le bleu clair signifie le bien-être général, élargissement de perspective et paix dans la solitude. En ce qui concerne la couleur noire, sa présence présage le malheur, le mauvais esprit et la mort. 

De nos jours, il est possible de trouver différentes formes d’œil bleu. Les versions les plus petites ressemblent à des bijoux pendentifs oeil bleu Nazar Boncuk et se portent autour du cou ou sur le poignet. 

Pour les spécimens plus grands, l’amulette est façonnée comme un disque. Les gens l'accrochent souvent au-dessus de la porte d’entrée ou sur le mur à l’intérieur de la maison.

oeil bleu grec turc nazar boncuk

 

Symbolique de l’œil bleu 

Selon la culture qui l’utilise, l’œil bleu possède différentes significations. Chez les Turcs et les Grecs, il est élevé au rang des talismans protecteurs et porte-bonheur. Il sert dans ce cadre à se protéger contre le mauvais œil et à éloigner la malchance.

Le mot turc Nazar Boncuk signifie littéralement mauvais œil. Dans l’Empire ottoman musulman, cette amulette est utilisée comme un leurre qui attire le regard négatif d’une personne malveillante et combat les mauvais sorts.

 

Symbole de protection contre le mauvais œil 

Le mauvais œil se traduit comme étant un regard envieux ou négatif qui peut provoquer un préjudice, une douleur ou un malheur. Il se matérialise à travers un sort jeté par une personne malveillante et rongée par la jalousie, la haine, la rancœur, etc. 

Selon la croyance orientale, ce type de ressentiment se révèle être très puissant. Il peut provoquer différentes sortes de malheurs ou de malédictions comme la maladie, les accidents ou la malchance.

Il faut pour cela s’en défendre, d’où l’utilisation des amulettes protectrices contre le mauvais oeil comme l’œil bleu. Il faut également éviter tous les comportements qui peuvent attirer le mauvais œil tel que la vantardise excessive.

 

Bienfaits et pouvoirs de l’œil bleu 

Dans la culture grecque et turque, le Matiasma ou Nazar Boncuk possède un pouvoir de protection contre le mauvais œil ou les mauvais sorts jetés par une personne malfaisante. C’est pourquoi son utilisation reste fortement ancrée dans le quotidien des Grecs et des Turcs.

Portée autour du cou ou au poignet, cette amulette agit comme un véritable bouclier qui protège son propriétaire contre les forces du mal. Accrochée sur la porte d’entrée ou sur un mur, elle s’affiche comme un leurre qui détourne les sorts de son objectif. C’est pourquoi il est possible d’apercevoir souvent ce symbole suspendu un peu partout dans les maisons, les restaurants, les bars ou les bureaux. 

Parfois, on l’attache au collier du nouveau-né ou sur les animaux de compagnie. En général, l’œil bleu se brise lorsqu’il remplit sa mission et est frappé par un mauvais sort. Si un tel cas se manifeste, il est conseillé de remplacer au plus vite que possible l’amulette. Nous ne sommes en effet jamais à l’abri d’une nouvelle attaque de mauvais œil. 

Les Matisma grecs sont souvent fabriqués avec du verre. Toutefois, certains artisans utilisent des cristaux vertueux pour renforcer le pouvoir de protection de l’objet ou lui donner d’autres bienfaits.

Dans ce cadre, ils requièrent l'usage de la turquoise, de l’azurite, de l’amazonite ou de l’aigue-marine. Ce sont en effet des pierre précieuses, cristaux et minéraux naturels de lithothérapie généralement bleus.

Collier pendentif mauvais oeil bleu grec

Checkout Secure



Avis des clients

Laissez un commentaire

Ce blog est modéré